Actualités d'emploi

Les ouvriers de textile à Bengladech réclament une hausse du salaire minimum de 23 à 70 dollars par mois

Des milliers d’employés de textile ont bloqué les rues de la capitale du Bangladesh dans des manifestations violentes réclamant des hausses des salaires et des conditions de travail meilleures. La hausse de salaire de 80 % annoncé par le ministre de travail et qui doit entrer en application le 1er novembre est donc bien insuffisante selon eux. Cela fait des mois que les ouvriers de textiles appellent à des augmentations des salaires.

La Voix/L'Étudiant organise un salon de recrutement pour niveau BEP à Bac+5

La Voix/L'Étudiant organise le mardi 7 et le mercredi 8 septembre de 9h à 18h à Lille Grand Palais un salon de recrutement généraliste qui s'adresse à des candidats tous niveaux de formation (du BEP au Bac+5) qui recherchent des postes en CDD, CDI, intérim.

L'activité de recrutement en ligne en Europe enregistre une progression pour le sixième mois consécutif

L'indice Monster de l'emploi en Europe qui est une analyse mensuelle de millions d'offres d'emploi en ligne vient de publier son analyse mensuelle de la demande d’emploi en ligne au sein de l’Union européenne. Selon cette dernière analyse, une hausse de 1 par rapport à juin point a été enregistrée.

Stikeman Eliott garde tous ses stagiaires

Le bureau de Montréal de Stikeman Elliott a  annoncé qu’elle gardait les 6 recrues arrivées cet été dont deux étudiants de McGill, deux étudiants de l’Université de Sherbrooke, un de l’Université de Laval et un de Montréal.

Assermentés le 3 août dernier, ces jeunes avocats ont tous bénéficié de la clause « hired back » qui promet une embauche à tous les stagiaires assermentés chez Stikeman.

Tags: Stagiaire, Montréal, Stikeman Eliott


Manque de main d’œuvre qualifiée en Allemagne et l’immigration présente une solution

Etant le seul pays en Europe à afficher un taux de chômage inférieur à celui d’avant la crise, l’Allemagne enregistre un manque dans la main d’œuvre qualifiée. Un débat sur ce manque de main-d'oeuvre qualifiée qui menace l'Allemagne et les moyens de la contrer enflamme le pays depuis que le ministre de l'Economie a suggéré la semaine dernière d'abaisser les seuils de revenus qui encadrent l'installation de travailleurs qualifiés.

Le vice-chancelier allemand, Guido Westerwelle, s'est déclaré en faveur de mécanismes d'incitation à l'immigration de travailleurs qualifiés.

Le Pôle emploi propose un accord sur la prévention des risques psychosociaux

Quatre syndicats du personnel de Pôle emploi (CGT, Snu, CFDT, CFTC) ont voté contre l'accord proposé par la direction de Pôle emploi sur la prévention du stress et les conditions de travail. " L'objet de l'accord ne correspond pas au contenu : il n'y a notamment rien sur l'organisation du travail, sur laquelle pendant toute la négociation l'employeur a clairement refusé de discuter" souligne le CFDT dans une lettre à la direction rendue publique vendredi et motivant son opposition.

Le marché de travail en France affronte une situation catastrophique

Selon un document publié jeudi par la direction des études économiques du ministère du travail, l’emploi en France est en train de passer par une situation très critique voire catastrophique. Selon le bilan de 2009 de l'emploi en France, le marché de l'emploi est loin d'être en bonne état,  la situation au secteur privée est considérée la pire depuis la crise.

Le nombre de pertes d'emplois salariés en 2009 est alarmant, d'après les chiffres publiés par "Pôle emploi".

En 2009, ce sont donc 256.100 postes de travail qui ont disparu, portant à 16.287.700 le nombre de salariés des secteurs concurrentiels.
19% des salariés français travaillent dans le secteur industriel, ce secteur a été le plus touché (-5,2%, soit moins 168.200 postes), suivi du secteur de la construction, qui a perdu 2,9% d'emplois, soit 43.800 emplois, après onze années de hausse consécutive. Le secteur tertiaire est également touché avec une une baisse de 0,4% (- 44.200 postes), essentiellement dans les milieux automobile et commerces.

Ce déficit n'est pas comblé par la hausse dans le secteur de la santé et action sociale (+2,8% soit + 39.400 postes), les services administratifs (+0,5% soit + 7.600 postes), et l'hébergement et restauration (+1,0% soit +8.800 postes). Le secteur de l'intérim connait lui aussi une légère hausse (+ 1,5%), relève Pôle emploi.

L'activité globale française remonte légèrement et atteind 59,7 points en juillet.

Indice qui traduit l'augmentation de l'activité: un indice supérieur à 50 points est signe d'une expansion et un indice inférieur d'une contraction.

Le secteur des services est le pus concerné, avec une hausse constante de nouvelles affaires.

"Toutefois, si le taux d'expansion demeure élevé et supérieur à la moyenne enregistrée depuis le début de l'enquête, il s'inscrit à son plus faible niveau depuis mars", souligne Markit.

La création d'emplois n'a toutefois jamais été aussi élevée depuis plus de deux ans.

Pour Jack Kennedy, économiste chez Markit, "l'amélioration du marché du travail devrait inciter les consommateurs à la dépense et favoriser le maintien de la reprise au cours du deuxième semestre".

11 emplois vont être supprimés chez Prim'Nature annonce t-on ce matin, en toute certitude suite à un plan de licenciement.

Ce seront donc 11 emplois de moins sur le site de Pédernec et 12 autres sur celui de Saint-Méen-le-Grand (Ille-et-Vilaine). « Mais on ignore encore lesquels d'entre nous vont être touchés et selon quels critères », nous précisent les salariés, dont les effectifs se portent aujourd'hui à 52 personnes.

La société Prim'Nature commercialise et conditionne des pommes de terre depuis 1991, et est devenue une filiale du Groupe Champart. Les salariés ont manifesté ce matin, pendant 45 minutes devant leur entreprise, et ce à peine un mois aprés leur première grève.