Recrutement dans les banques d’investissement

Les recrutements dans les banques d’investissement sont caractérisés par une sorte de reclassement massif au niveau interne sur des lignes de métiers appelées front et par des emplois supprimés ou vacants

Les lignes de métiers concernant les risques de marché et les risques de crédits ont pu consolider les équipes alors que les services relatifs aux fonds d’investissement ont plutôt cherché à recruter des profils techniques et autonomes.

alt

La croissance du  corporate banking

Il faudrait remarquer avant tout que les banques d’investissement et ce depuis la fin 2011 ont connu un certain détachement du déploiement des banques de la zone Asie Pacifique en Europe et principalement en France. Ceci va entraîner donc une augmentation d’offres d’emploi pour des experts spécialisés en corporate banking et principalement les managing directors et les seniors bankers.

A ce niveau, les banques leur proposent des projets attractifs dans des groupes solides et d’envergure internationale et bien sur une rémunération considérée parmi les meilleures du marché.

alt

Recrutements opportunistes pour les fonds d’investissement et boutiques

Les structures relatives aux fonds d’investissement et aux boutiques restent très actives  et en veille constante pour trouver des candidats ayant joui d’une formation étrangère en plus du fait qu’ils peuvent être autonomes au niveau technique et nous citons à titre d’exemple les chargés d’affaires et les directeurs d’investissement.

Quant à l’activité des boutiques, il s’avère qu’elle reste et ce malgré la conjoncture morose en quête d’équipes fiables et réactives en plus et ce grâce à un turnover actif, le remplacement des associés et des vices présidents.

L’Asset management

L’asset management a connu une période délicate et ce à partir de la fin de l’année 2011 mais les managers spécialisés ont tenté de maintenir les profits vu les institutions financières qui peuvent procéder à leur licenciement en cas de baisse de performance. De ce fait, le secteur assiste tout le temps  à des changements de gérants et surtout au sein des boutiques.

Malgré ces aspects, il s’avère que le recrutement au niveau des banques d’investissement a su garder un stade honorable et l’avenir s’annonce plutôt positif.